VII.I. Le travail des paléontologues

LA BERGERIE

La bergerie est bâtie au sommet de la colline et assise sur un banc de gré ou molasse qui ne renferme  pas de fossiles. Non seulement, elle était la ferme du paysan Joseph Debats qui a donné la fameuse molaire de Mastodonte à Edouard Lartet avec laquelle tout a commencé, mais elle était également le bâtiment utilisé par les paléontologues pendant leur fouille pour stocker le matériel (outils et fossiles trouvés), s’abriter en cas de mauvais temps et prendre les repas.

La partie habitation a été restaurée et réaménagée par le Muséum, à la fin du XIXe siècle. On y trouve une cuisine, avec un petit four à pain, une pièce de stockage et une pièce de travail, avec une cheminée et un évier.

À l’époque, une première demande de restauration avec élévation de la ferme avait été faite par E. Lartet mais refusée  par le MNHN. Nombre de paléontologues ont signalé l’état de délabrement de la ferme, mais sans aucun changement.

La bergerie avant et après sa restauration en 2018 [Photos ©Pierre Vignaux]
Avant la restauration en 2018

C’est enfin en 2018 qu’elle va être complètement restaurée en respectant les caractéristiques de l’architecture traditionnelle, conformément aux préconisations de l’Architecte des bâtiments de France : tuiles canal, charpente bois, volet et porte en bois teinte naturelle, petits carreaux aux fenêtres, pierre calcaire hourdée à la terre (joint), grilles de protection en bois. L’intérieur  n’est pas visible par le public car elle ne répond pas aux normes d’accès handicapé.

L’inscription sur le linteau de la porte d’entrée, gravée par le suisse Hürzeler en 1955, a été reconstituée à l’identique par Laurent Ladevèze, artiste peintre local.

REGARDER

 

Entretiens avec Pascal TASSY, Paléontologue et systématicien au Muséum national d’Histoire naturelle

La discipline Paléontologie

Les métiers du Muséum national d’Histoire naturelle :
LE PALÉONTOLOGUE

Le Paléosite de Sansan est la propriété du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.
Ouvert à la visite en 2018 par la Communauté de Communes Val de Gers, le sentier paléontologique
a été conçu avec le soutien de scientifiques du MNHN de Paris et de Toulouse.
Les fouilles sur le site sont actuellement arrêtées.

Ce projet a bénéficié du financement de l’Europe, de l’État et du Conseil Départemental du Gers.

Pour tout renseignement :
Office de Tourisme Val de Gers
au 05.62.66.12.22